mises en scène, décors, costumes & peintures

Bio
26 mars, 2010, 16:55
Classé dans :

Après des études d’arts appliqués et d’histoire de l’art, il se forme aux métiers de la scène en devenant durant trois saisons, l’assistant du scénographe Giulio Achilli, directeur technique de l’Opéra National de Bordeaux.

Cette experience décisive le conduira par la suite à participer à de nombreuses productions lyriques et chorégraphiques sur divers plateaux français.

Il crée notamment à Agen les décors et costumes de La Belle Hélène et de La Périchole d’Offenbach, mis en scène par Jean-François Gardeil , ceux de La Cambiale di Matrimonio de Rossini mis en scène par Xavier Viton à La Pyramide de Romorantin… en 2003, il signe également pour l ’Opéra National de Bordeaux les décors de La Fille de Madame Angot de Lecoq mis en scène par Jack Gervais au Théâtre Femina et en 2006 ceux de La Fille du Tambour Major au Casino de Bordeaux. Pour l ’Opéra Théâtre de Limoges, il crée les costumes des Quatre Saisons de Vivaldi (mars 2005) ainsi que les décors et costumes de L’Oiseau de Feu de Stravinsky chorégraphié par serge Bonnafoux (avril 2006). En outre, il est régulièrement invité au Théâtre de l’Odéon de Marseille où il a déjà signé plus d’une dizaine de décors parmi lesquels ceux de La Fille du Régiment, des Mousquetaires au Couvent, du Tsarévitch, de Lakmé ou encore du Pays du Sourire.

Parallèlement à sa passion lyrique, il s’essaye au décor de boulevard en travaillant pour le Théâtre des Salinières de Bordeaux dont il devient le scénographe attitré quatre saisons d’affilées. Entre autres décors et costumes, il y signe ceux de La Femme du Boulanger, du Dîner de con, de l’Atelier, ou plus récemment ceux de La Mamma, de Madame sans gêne et du Limier. Fort de ce nouvel intérêt pour le divertissement, il signera les premiers décors du Clan des Divorcés d’Alil Vardar à La Grande Comédie De Paris participant ainsi à la folle aventure de cette pièce qui totalise à ce jour plus d’un million de spectateurs.

Son goût du grand spectacle sera comblé par la conception récente (septembre 2008) des décors et costumes de la revue Chimères pour l’ouverture du nouvel Ange Bleu ; les six tableaux et deux cent cinquante costumes du spectacle participent à la démesure de ce cabaret girondin, qui avec ces mille deux cent couverts se classe désormais en tête du palmarès des cabarets français.

Sa polyvalence le conduit naturellement à aborder la mise en scène en collaborant d’abord avec Xavier Viton sur les opéras Didon et Enée de Purcell et l ’Enfant et les sortilèges de Ravel au Palais et au Théâtre Jacques Cœur de Bourges ainsi que sur La Périchole d’Offenbach en tournée en Normandie. Il signera ensuite personnellement les mises en scène des Chaises de Ionesco (juin 2004), de Frisette de Labiche (plus de cent représentations), la mise en espace et lumière du Roi David de Honegger à la cathédrale de Bourges (juin 2004) ou Thérèse Desqueyroux qu’il adapte au théâtre pour le Centre régional François Mauriac de Malagar.

Ne négligeant pas sa carrière de scénographe, et réalisant un rêve de toujours, il fonde en 2006 avec Xavier Viton le Café-Théâtre des Beaux-Arts de Bordeaux puis en 2010 le Théâtre Victoire dont il assure aujour’hui la direction artistique.

Commentaires fermés





ERIC MALOU AQUARELLES |
neoserinity |
Camille Renault Architecte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | peggysculpture
| bousninavideodesign
| Salva